Votre panier : 0,00 EUR
Isabelle ROCHEDREUX
Allergie aux poils d'animaux

  
     Sur le même principe que pour toute désengrammation d'une allergie, cette technique est particulièrement adaptée pour venir à bout d'une allergie aux poils d'animaux de toutes sortes. Si j'ai un "engramme" (réponse au niveau des mouvements du crâne) montrant par là un rejet du corps de l'échantillon testé, en 2 à 3 séances le patient n'est plus allergique.

    Attention: Bien que je possède quelques échantillons de poils (et encore, pour l'instant uniquement poils de chat et chien) , le poil d'un animal peut différé de celui d'un de ses congénères. De plus on peut être allergique, non pas au poil de l'animal, mais à l'un de ses parasites! Il est donc PREFERABLE que vous m'apportiez un échantillon du poil dont vous soupçonnez être allergique (celui d'un chat en particulier ou bien d'un autre animal (cheval, cochon d'inde...).




Comment fabriquer votre échantillon
     J'ai besoin de poser l'élément à tester sur votre peau, ou plus précisément dans votre champ électromagnétique. Or, ce dernier étant très fin, si l'épaisseur du contenant utilisé prend toute l'épaisseur du champ électromagnétique, mes tests seront faussés car la molécule à tester restera à l'extérieur. Il est donc impératif de n'utiliser que des sacs plastiques ou sacs de congélation pour contenir vos échantillons.


      Je préfère tester une sorte de poil par échantillon. Ne mettez donc pas plusieurs échantillons dans le même sac. Cela reviendrait à demander au corps sa réaction face aux 2 ou 3 sortes de poils en même temps, ce qui est différent de tester chaque poil séparément.
      Donc 1 sac = 1 échantillon!