Err

Votre panier : 0,00 EUR
Isabelle ROCHEDREUX
  Addiction à une drogue



          La Désengrammation est une technique ostéopathique peu connue, mais très efficace pour venir à bout d'une addiction telle que tabac, alcool, chocolat, drogues.
         Une séance suffit pour savoir si je peux avoir une action sur l'addiction.
         Si mon test est positif, la désengrammation permet la libération de l'addiction en "recadrant" le cerveau vis-à-vis de cette molécule.

         Les résultats sont visibles dès la 1ère séance:  grosse diminution de la consommation, voir arrêt total, et sans effort.

         2 à 3 séances seulement sont nécessaires pour finaliser le traitement.


        Attention: pour tester et désengrammer votre addiction, j'ai ABSOLUMENT besoin d'un petit échantillon de VOTRE stupéfiant.
         J'ai besoin de poser l'élément à tester sur votre peau, ou plus précisément dans votre champ électromagnétique. Or, ce dernier étant très fin, si l'épaisseur du contenant utilisé prend toute l'épaisseur du champ électromagnétique, mes tests seront faussés car la molécule à tester restera à l'extérieur. Il est donc impératif de n'utiliser que des sacs plastiques ou sacs de congélation pour contenir vos échantillons.

          1 échantillon = 1 sac.


 
Exemples de cas réels



  • Homme de 23 ans, vient consulter pour une addiction à la cocaïne.
          1ère séance: je trouve bien un "engramme" sur la cocaïne. Je désengramme.

          2ème séance: 15 jours plus tard. Le patient me dit qu'il n'a touché qu'une seule fois à la cocaïne, pour le jour de l'an (ce qui est excusable), mais qu'il n'en a pas eu envie depuis la séance.
          Je finis la désengrammation.

          3ème séance: test négatif sur la cocaïne. Le patient n'en consomme plus.